travelshare

Une semaine à New York

C’est en avril 2016 que j’ai enfin franchi le pas, et pris un billet d’avion pour New York ! jusqu’alors j’avais toujours pensé que cette ville ne me plairait pas, car je la jugeais bruyante, étouffante, écrasante… mais comme tous les gens que je connais qui ont visité « la grosse pomme » en reviennent enchantés, le mieux pour moi était de m’y rendre pour me faire une véritable idée.

Rien de plus facile, à l’arrivée à l’aéroport de JFK, tout est fait pour bien renseigner le voyageur. En un coup de métro, me voila rendue en plein centre de New York.  Le soir est déjà là et la ville s’illumine, au milieu des gratte-ciels, je me sens toute petite, mais les rues sont larges, finalement on peut respirer ! Le froid et la nuit qui arrivent me font rentrer rapidement à l’hôtel. Après une bonne nuit de sommeil, je pars à la découverte de New York.  Je me rends tout d’abord à Brooklyn par le métro. Il fait très froid, mais très beau et la vue est tout simplement magnifique, les gratte-ciels brillent sur ce fond de ciel bleu. Au loin sur la gauche, j’aperçois, toute petite, la statue de la liberté. Je commence à ressentir quelque chose de fort et d’émouvant et je comprends dès lors qu’on ne peut résister au charme et à la beauté de cette mégapole. Après une balade le long de l’East River, je rentre en traversant à pied le célèbre Brooklyn Bridge ce qui me permet cette magnifique vue sur Manhattan.

Vue sur Manathan avec l’immeuble de l’ONU en premier plan à gauche,  et on reconnaît le Chrysler Building en arrière plan.

Pour avoir une belle vue de l’île de Manhattan, on peut également se rendre sur l’île de Roosevelt island d’une manière sympathique en empruntant le téléphérique

Par le ferry, je passe ensuite sur Ellis Island, bien connue pour être autrefois le lieu de passage obligé pour les personnes voulant immigrer vers les Etats-Unis. L’endroit est désormais un musée, fort intéressant, de nombreuses photos d’époque permettent comprendre ce qu’on vécu des dizaines de milliers d’européens, en quête d’un monde meilleur, mais dont l’entrée sur le territoire américain a parfois été refusé après un long voyage en bateau dans des conditions peu enviables et toute une batterie de tests dans ces locaux. C’est dur de penser que certaines personnes ont dû faire le chemin inverse et retourner dans leur pays d’origine alors qu’elles venaient chercher une vie meilleure ici !

A mon retour par le ferry sur Manhattan, je décide d’aller faire un tour dans le Financial District, le quartier des affaires, là où se trouve la célèbre bourse de New York, « the Stock Exchange ». Là les gratte-ciels sont très serrés, parfois le soleil ne parvient pas à se montrer dans certaines rues très étroites entre deux de ces immenses buildings.

Merci à Caroline pour son incroyable récit !