travelshare

Découvrir le Grand Canyon… : Aucune photo ne peut retranscrire ce que l’on voit en vrai

grand canyon

C’est en 1987 que j’ai effectué mon premier séjour dans l’ouest américain, le circuit classique que font la plupart des touristes visitant cette région la première fois, via Los Angeles, San Francisco et Las Vegas, tout en prévoyant un petit détour par le Grand Canyon. Je m’attendais à être impressionné par ces grandes villes (et ce fut le cas !) mais je n’avais pas d’idées préconçues quant au Grand Canyon. J’avais juste vu quelques photos dans les guides touristiques et l’endroit paraissait joli…puis nous voici partis !

Lorsque l’on franchit la limite est du Grand Canyon National Park par la route 64 en direction du point de vue de Desert View on se retrouve parmi les sapins de la Kaibab National Forest et on roule sur plusieurs km en ne voyant que des arbres ! On finit par arriver sur un parking et l’on n’aperçoit toujours rien à part une tour d’observation en pierres, au loin ! Mais où est-il le Grand Canyon ? Si vraiment il est si grand que ça, on devrait le voir maintenant ! Franchement, ça valait le coup de faire tout ce chemin ?

 

grand canyon

Encore une centaine de mètres à parcourir à pied vers la tour et … tout d’un coup !!!… On le voit tout d’un coup !! A perte de vue ! Il surgit devant vous ! Il y a une minute encore on ne voyait rien et maintenant on ne voit plus que lui ! Le Grand Canyon ! Le voici ! Immense, majestueux, grandiose ! Où que se porte le regard, de la gauche vers la droite, on ne voit plus que lui ! Il est là, il est partout ! Quel choc !

De nos jours, de mars à novembre, un service de bus composé des lignes bleue, orange, rouge est mis en place à partir de Yaki point et c’est la meilleure façon d’accéder aux différents points de vue suivants dont la beauté va crescendo, d’autant qu’à cette période de l’année, la ligne rouge est le seul moyen d’emprunter la route à destination d’Hermits Rest, fermée aux voitures, car c’est de cette route, sous un beau ciel bleu d’été, que vous aurez les plus beaux points de vue sur le Canyon.

grand canyon

Un conseil : Si le temps vous manque pour aller jusqu’au bout, arrangez vous pour en parcourir la première moitié jusqu’à Hopi Point, en fin de journée de préférence, lorsque le soleil décline et que l’atmosphère s’apaise, et si la météo est de vote côté, vous verrez alors une lumière orangée irréelle inonder un panorama vertigineux à couper le souffle ! Aucune photo ne peut retranscrire ce que l’on voit en vrai. Une telle vision vaut le voyage à elle toute seule !

Merci Jean-Michel pour ton article !